Accès Catalogue, Rentrez vos Doubles, Bourse d'échanges, Forum, libre à tous les Membres sur ouverture d'un compte gratuit

Les capsules de dégorgement

Les échanges gazeux des capsules sous surveillance

Les capsules, utilisées pour boucher temporairement les bouteilles de champagne lors du tirage, ne sont pas parfaitement étanches aux gaz. Elles laissent s´échapper du CO2 et entrer de l´oxygène.

Ces échanges étant variables d´une capsule à l´autre, l´interprofession champenoise veut les quantifier pour chaque capsule du marché, au moyen d´un test standardisé. Elle a déjà évalué les pertes en CO2 d´une dizaine de capsules. Les plus « étanches » seraient la Bar de Scelnox (perte de 0,08 cm3 de CO2 par 24 heures), la BO de Champalnox (0,16), la Moulé de Isart (0,23) et la Scel++ de Scelnox (0,23).

Parmi les plus perméables, on trouve la Scel+ de Scelnox (0,75) , la Top de PE.DI.(0,66) et la Vénus de Pelliconi (0,61), toutes sous le seuil de 0,8 cm3, au dessus duquel il y a risque d´oxydation très rapide du champagne.

Des résultats plus complets sont attendus prochainement.

(cette article date de 2005 et provient de la revue "la vigne")