Accès Catalogue, Rentrez vos Doubles, Bourse d'échanges, Forum, libre à tous les Membres sur ouverture d'un compte gratuit

Qu'est-ce que la Placomusophilie? 

La placomusophilie est l'art de collectionner les plaques de muselet.

Le collectionneur est le plaquomusophile ou encore le placomusophile.

La plaque de muselet est la plaque métallique ronde, située au sommet du bouchon d'une boisson effervescente - champagne, mousseux, crémant, bière, et autres boissons à "bulles"  - évitant au bouchon maintenu en place par le muselet en fil métallique d'être blessé par ce dernier.

Elle est souvent appelée * capsule, bien que ce terme recouvre nombre d'autres types de fermetures de bouteilles, contenant toutes sortes de liquides.

Il existe de très nombreuses sortes de plaques de muselet, les plus connues et les plus renommées en France étant celles de champagne. Nombre de collectionneurs se cantonne à cette catégorie. Mais les plaques de mousseux ou crémants, françaises comme étrangères, celles de bières et autres boissons, ont également leurs adeptes.

La collection

La vogue de la collection des plaques de muselet a fait passer la "capsule" du statut de simple "objet utile" et de " marque de  reconnaissance" à celui "d'objet de promotion", voire de véritable "œuvre d'art". La pratique du loisir placomusophile ne sera pas, dans les 10 ans à venir, identique à ce qu'elle est aujourd'hui.

Les collectionneurs n'ont pas d'âge, femmes et hommes de tous pays s'adonnent à ce plaisir. Devant la multitude de capsules existantes sans compter la production quotidienne le collectionneur se trouve face à une quête perpétuelle. Les représentations étant diverses beaucoup "montent" des collections thématiques: La faune, la flore, les maisons de champagnes, une région, une période d'édition: les anciennes, les semi-modernes ou à des genres comme les génériques, les cuvées,.......Il est impossible aujourd'hui de déterminer le nombre de capsules existantes, cet objet n'étant pas comme les timbres ou les pièces de monnaie sujet à une réglementation de production. Les cotes données sont donc subjectives.

Commencer en "placomusophilie" est simple. Il est facile de récupérer ces "petits bouts de ferrailles" au cours de réceptions telles les fêtes de familles (mariages, baptêmes,...) ainsi qu'au cours de différentes rencontres avec son cercle d'amis et de connaissances (repas, cocktails, et autres réceptions,...). Rapidement quelques centaines de pièces viennent "envahir" un récipient de votre maison. Le virus vient de s'ancrer, bien souvent il ne vous quittera plus. Vous découvrirez que ce plaisir est partagé par une communauté importante de tout horizon géographique. Vous échangerez vos doubles et le partage des connaissances enrichira non seulement votre collection mais votre "savoir" sur "la capsule des effervescents.

Le temps d'organiser ,classer,répertorier vos plaques.Chacun pourra choisir son rangement:classeurs, vitrines, meubles à tiroirs.

Les plaques dotées de cases préformées sont un bon moyen pour "répertorier" vos capsules et les préserver. Beaucoup de modèles vous sont proposés dans les magasins spécialisés en différents formats matiéres et maniéres d'encliquer vos capsules.

Il y a beaucoup de méthodes de classement:

-le classement alphabétique par Nom de Producteur.

-Le classement par région de production avec un sous ensemble alphabétique par Nom de producteur.

-les classements par thèmes.

-Le vôtre.

De nombreux endroits permettent  d'échanger et d'acquérir ces capsules:Bourses,Salons,Clubs ainsi qu'Internet.Notre collection aujourd'hui est "tendance" et subit parfois des dérives marchandes, à nous d'être vigilant et de nous rappeler que la collection est avant tout un plaisir, que ce plaisir se partage et ne s'achéte pas forcément ou que tout du moins s'il a un prix, celui ci doit être raisonnable et fixé avec lucidité.

La côte aujourd'hui est un "arbitraire" fixée par les "marchands" et les "barons" de la placomusophilie.Historiquement et de bonne foi, elle était une élément pour pratiquer des échanges. Cédant aux "sirénes mercantiles" elle est aujourd"hui la "base" pour des transactions commerciales détournant l'esprit et les fondamentaux de ce que doit être "une collection". N'ayant pas de données fiables comme en philatélie et numismatique (nombre d'exemplaires produits, rareté, dates d'émissions,modifications avérées et réelles,....) la prudence, la sagesse et le bon sens seront de mise,nous pensant sincérement que cet "arbitraire" est nuisible,et que seules les plaques d'exceptions ayant des qualités "remarquables" méritent d'obtenir "une valeur" en terme de négoce .

Aujourd"hui il existe de nombreux supports traitant de "placomusophilie". Au stade actuel des connaissances dans ce domaine, notre coeur ira vers les ouvrages traitant  le fond tel ceux établis en s'appuyant sur de véritables études et recherches.Des amateurs "sérieux et éclairés" proposent sur internet des sites dont le contenu mérite d'être examiné avec intérêt, la rédaction de leurs articles étant animés par la "passion" et l'envie de la partager. 

L'effet de mode a fait fleurir des commerces spécialisés "vendant" des capsules,un certain nombre ont pignon sur rue surtout en Champagne.Le "e-commerce" est aussi très présent . C'est un "marché florissant".

Capsule ou plaque de muselet. La  capsule des effervescents est  également appelée plaque de muselet.La plaque de muselet des effervescents est également appelée capsule.Ces deux phrases résument le débat qui anime la communauté. Alors capsule ou plaque de muselet? Nous essayerons dans un prochain article non pas de "trancher" mais d'exposer les arguments de chaque camps. Mais avec certitude que vous collectionnez des capsules d'effervescents ou bien des plaques de muselet d'effervescents vous êtes bien un placomusophile à moins que vous décidiez d'être un plaquomusophile.