Accès Catalogue, Rentrez vos Doubles, Bourse d'échanges, Forum, libre à tous les Membres sur ouverture d'un compte gratuit

La monétisation génétique des plaques de muselet.

D'après ce que l'on peut lire sur le net, nous devons la culture de la vigne à l'empire romain. Au cours des conquêtes successives, la vigne a suivi les implantations romaines. L'empire créera pour son propre fonctionnement un espace économique de commerce pacifié dans l'ensemble (L'europe maritime et le bassin méditérranéen).

Depuis la conquête des gaules par Jules César jusque -50 av J.-C., les vignes cultivées remonteront le cours des fleuves qui permettent le transport des produits vers Rome. Mais les nouveaux mondes concurrençant les vins italiens par leurs importations massives, conduisent l'empereur Domitien un siècle plus tard à faire procéder à l'arrachage des vignes de qualité médiocre, amenant la disparition de la moitié du vignoble gaulois.

C'est près de 2 siècles plus tard que la culture gauloise de la vigne sera de nouveau favorisée par Valerius Probus empereur (276-282) et qui autorisera de nouveau la commercialisation des vins produits. Il est vrai que par la même occasion, il pouvait ainsi occuper ses légionnaires dans les temps de paix retrouvée.

Et dans ce contexte, les monnaies trouvées partout en France suggèrent un commerce florissant.

Des monnaies romaines----------plaque JUMEL PROBUS

On note dans notre activité maladive que le champagne JUMEL a créé une cuvée Probus, coiffée de cette magnifique plaque d'inspiration monétaire. Un hommage posthume à cet empereur conquérant, assassiné par ses propres hommes mécontents des tâches agricoles et de voiries auxquelles Rome et son empereur les cantonnaient en temps de paix, mais qui avait rendu possible la culture de la vigne dans notre pays, désormais France.