Le Monde de l'Effervescence

bullesBlog Planet'PM

Le Monde de l'Effervescence, c'est tout ce qui bouge en France, et à l'étranger dans le domaine de la Placomusophilie. L'équipe de Planet'PM a trouvé pour vous.

Un miroir dans un canal.

Depuis 1935 où Pierre Philipponnat décida de créer un cru unique, le clos des Goisses, une parcelle maintenue de vignes agées de 25 ans minimum, est un lieu d'exceptions à Mareuil sur Aÿ.

Toutes les récoltes produisent un champagne millésimé.

Coteau du clos des goisses

Plantées sur une pente de 40 %, les vignes s'alignent dans le sens de la pente, on y tend des filets lors des vendanges pour préserver les hommes en cas de chutes dans les rangées.

Le travail y est pénible et il semblerait que ce soit l'origine picarde du mot Goisses, certains disent clos de l'angoisse. Dans d'autres patois voisins vers le sud-est de la région Champagne, ce mot signifie "petites serpes"

Les bouteilles produites portent ces plaques que nous affectionnons tous, marquées des 3 mots magiques CLOS DES GOISSES.

Merci à Corinne PÉNISSON (clic pour son blog)

Mais pris dans son intégralité, le coteau offre une particularité. Il s'agit de son reflet dans le canal de la Marne qui donne une silhouette de bouteille ou bien de flûte, couchée.

Cartes postales des sites de Philipponnat et du Chateau Loisel. (garanties sans trucage)

reflet bouteille 

  

                                               

reflet flute    

Pour nous Placomusophiles, cela a donné lieu à la création de la cuvée LE REFLET et de ces plaques de muselet au nom énigmatique.

le reflet moderne                                                       le reflet ancien   

    .

Les sens des mots et les mots des sens

Ce que j'ai pu comprendre de la thèse de doctorat soutenue en 2002 par Sylvie Normand :

Analyse sémantique du discours professionnel lors de la dégustation du Champagne.

Dans son travail de thèse, l'auteur procède à l'analyse des emplois de vocabulaire lors de la dégustation du champagne.

L'analyse de textes produits par différentes catégories de professionnels de la dégustation dans leurs métiers, permet de décrypter les ambiguités entre une perception des sensations et de leur rendu oral ou écrit.

Une partie de la thèse permet de réfléchir sur les conditions entourant les jugements réalisés, et exprimés lors d'une dégustation. Une remise en perspective de deux approches ayant fait l'objet d'ouvrages, l'une philosophique de J.Bouveresse entre perception et langage, et l'autre technique d'après un oenologue E.peynaud.

Puis un grand nombre de descriptions de dégustation publiées dans des guides et publications sur les vins est analysé. L'interprétation des analyses du vocabulaire de ces textes ou commentaires selon plusieurs points de vue met en avant des routines de discours de situations.

Une démarche descriptive et interprétative en pure théorie du langage qui restitue  la nature complexe  des descriptions sensorielles et où s'applique une sémantique professionnelle en adéquation de la situation. Une première idée du discours étudié en découle.

Le choix des mots parait lié au communicant et pas vraiment à un lexique, quoiqu'il en paraisse. Pour briller un peu de vocabulaire et le tour est joué.

Cendriers

Quelques objets de collection, qui ne sont pas des capsules

Des cendriers publicitaires de la marque Charles Heidsieck

Sous-catégories

  • Italie

    Articles relatifs aux Effervescents Italiens.